Fonds Landschaft Schweiz (FLS) Fonds Suisse pour le Paysage (FSP) Fondo Svizzero per il Paesaggio (FSP) Fond Svizzer per la Cuntrada (FSC)

 

Avenir du FSP

Cliquez ici pour découvrir dix bonnes raisons de maintenir le FSP et plusieurs témoignages.


Le Conseil des États decide le 27 novembre - malgré le non du Conseil fédéral

La commission du Conseil des États confirme à l’unanimité son soutien au prolongement du FSP

La Commission de l'environnement, de l'aménagement du territoire et de l'énergie du Conseil des États (CEATE-E) confirme à l'unanimité son souhait de prolonger de dix ans le financement du Fonds suisse pour le paysage, malgré l'opposition du Conseil fédéral (voir le communiqué de presse du 7.11.2018, plus bas).

Ainsi, le Conseil des États pourra examiner ce projet qui figure à l’ordre du jour du mardi 27 novembre. Après discussions par la commission CEATE-N du Conseil national, la Chambre basse tranchera définitivement du prolongement du FSP au cours de l’année 2019. Comme le frein aux dépenses est applicable à cet objet, la mesure doit être approuvée par la majorité des membres de chaque Conseil.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Communiqué de presse des services du Parlement suisse du 14.8.2018:

Pour une prolongation de dix ans du FSP

La Commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’énergie du Conseil des Etats (CEATE-E) a élaboré les bases légales nécessaires à la prolongation du Fonds Suisse pour le Paysage jusqu’en 2031. Elle salue le travail accompli par le Fonds depuis 1991 pour soutenir la diversité et les particularités des paysages suisses.

La commission a adopté, à l’unanimité, un rapport et un projet d’acte visant à assurer le financement du Fonds Suisse pour le Paysage (FSP) pendant dix années supplémentaires. Tenant à ce que le FSP puisse poursuivre ses travaux, elle avait déposé, en début d’année, une initiative (18.401) dans laquelle elle demande de proroger jusqu’en 2031 la base légale sur laquelle repose l’existence de cet outil d’encouragement indépendant de l’administration. L’initiative prévoit en outre d’allouer au FSP une contribution fédérale de 50 millions de francs pour cette nouvelle période.

Créé par le Parlement en 1991 à l’occasion du 700e anniversaire de la Confédération et mis sur pied initialement pour une période de dix ans, le FSP a été reconduit deux fois, respectivement jusqu’en 2011 et 2021. La commission estime que les activités menées à ce jour par le FSP présentent un bilan très positif. Ce dernier a en effet fourni un soutien précieux à des projets de sauvegarde et de gestion de paysages ruraux traditionnels réalisés dans l’ensemble du pays. Ces projets sont cofinancés par les cantons, les communes ainsi que des tiers. Les aides financières accordées par le Fonds ont ainsi souvent un effet démultiplicateur apportent une plus-value écologique et économique aux paysages suisses. Le Conseil des Etats devrait se prononcer sur la prolongation du FSP à la session d’hiver.

La commission a siégé le 13 août 2018 à Berne, sous la présidence du conseiller aux Etats Roland Eberle (UDC/TG) et, pour partie, en présence de la conseillère fédérale Doris Leuthard.


Communiqué de presse du Conseil fédéral du 7.11.2018:

FSP : le Conseil fédéral ne veut pas poursuivre le soutien financier

Le Conseil fédéral a exprimé un avis négatif au sujet du renouvellement du FSP pour une durée de dix ans.

Lors de sa séance du 7 novembre 2018, le Conseil fédéral a rejeté l’initiative parlementaire présentée par la Commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’énergie du Conseil des Etats (CEATE-E) visant à renouveler le Fonds suisse pour le paysage (FSP) en le réalimentant de 50 millions de francs pour la période de 2021 à 2031. Le Conseil fédéral est d’avis que, pour des raisons institutionnelles, le fonds ne doit désormais plus être alimenté par la Confédération. Lors de la création de ce dernier, le Parlement ne prévoyait lui aussi en effet qu’une unique contribution fédérale. En outre, les fonds spéciaux entraînent la constitution de budgets parallèles au budget ordinaire de la Confédération, accroissant d’autant la complexité des comptes fédéraux, au détriment de la transparence de ceux-ci.

Pour la suite, le Conseil des États et – après une délibération de la commission du Conseil national (CEATE-N) – le Conseil national décideront définitivement si le FSP sera prolongé ou pas.

Communiqués de presse précédents:

Communiqué de presse des services du Parlement suisse du 12.1.2018 :

La Commission du Conseil des Etats veut prolonger le FSP une nouvelle fois

La Commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’énergie du Conseil des Etats (CEATE-E) estime que l’action menée à ce jour par le Fonds suisse pour le paysage (FSP) présente un bilan très positif. Elle a donc décidé d’élaborer une initiative parlementaire dans le but de prolonger le financement de ce fonds de 2021 à 2031 et de lui allouer pour cette période une contribution fédérale de 50 millions de francs.

La commission a décidé de déposer une initiative destinée à reconduire à nouveau pour dix ans, soit de 2021 à 2031, le Fonds suisse pour le paysage (FSP), que la Confédération dotera une nouvelle fois de 50 millions de francs. Rappelons que le FSP a été créé en 1991 à l’occasion du 700e anniversaire de la Confédération, en réponse à une initiative parlementaire déposée par les Bureaux des deux conseils. Conçu comme un outil indépendant de l'administration fédérale, il a permis d’apporter un soutien financier à des projets de sauvegarde et de gestion de paysages ruraux traditionnels réalisés dans l’ensemble du pays. Après avoir été lancé pour une période de dix ans, il a été reconduit deux fois, respectivement jusqu’en 2011 et 2021. La CEATE-E a de nouveau tiré un bilan très positif des activités du FSP, ce qui l’amène à élaborer une initiative de commission visant à prolonger une nouvelle fois son existence.

La commission a siégé le 12 janvier 2018 à Berne, sous la présidence du conseiller aux États Roland Eberle (UDC/TG).


Communiqué de presse des services du Parlement suisse du 10.4.2018 :

La Commission du Conseil national soutient la prolongation du FSP

Le financement du Fonds suisse pour le paysage doit être prolongé de dix ans.

La Commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’énergie du Conseil national (CEATE-N) a examiné l’initiative de sa commission homologue (18.401) demandant que le financement du Fonds suisse pour le paysage (FSP), créé en 1991 à l’occasion du 700e anniversaire de la Confédération, soit prolongé d’une nouvelle période de 10 ans. Elle constate que le FSP a soutenu plus de 2500 projets locaux et régionaux qui revalorisent nos paysages ruraux traditionnels dans un contexte d’urbanisation croissante. Elle relève que cet instrument indépendant fournit un travail de qualité, efficace et sans excès bureaucratique et que les enjeux sont non seulement culturels et émotionnels, mais aussi économiques et environnementaux. Elle estime qu’il est important que les cantons et les communes s’investissent également dans ces projets et que les modalités du financement soient soigneusement étudiées. La commission propose de donner suite à cette initiative par 18 voix contre 7.

La commission a siégé le 10 avril 2018 à Berne, sous la présidence du conseiller national Roger Nordmann (PS, VD).


La Commission du Conseil des Etats soutient la prolongation du FSP

Le rapport de la Commission du Conseil des Etats et l'ébauche de décision ont été publiés. Ils sont disponibles sur la page web du Parlement en allemand, français et italien.

La prochaine étape consistera en la prise de position du Conseil fédéral.

Informations complémentaires:

Un instrument utile aux paysages et aux communes

Plusieurs centaines de projets communaux ont été soutenus par le Fonds Suisse pour le Paysage FSP. Afin que cet engagement en faveur des paysages proches de la nature perdure, le FSP compte sur le Parlement fédéral.

Cliquez ici pour lire l'article qui a été publié dans le dernier numéro de Commune suisse, du Journal de l'Association des Communes Suisses (ACS).

Le Fonds Suisse pour le Paysage FSP doit continuer à agir

Afin de promouvoir la sauvegarde des paysages ruraux traditionnels, le Parlement a créé le FSP, à savoir le Fonds suisse pour le paysage en 1991, année du jubilé de la Confédération. Les bases légales justifiant son existence arrivent à échéance en été 2021. La commission de l’environnement du Conseil des États a décidé de proposer une initiative afin que cet instrument indépendant de l’administration perdure - une démarche encourageante en cette année du patrimoine.

Cliquez ici pour retrouver l'article entier, publié dans le dernier numéro de N+L Inside, d'une publication de la Conférence des délégués à la protection de la nature et du paysage (CDNP).

Bons résultats pour le Fonds Suisse pour le Paysage

Un sondage parmi des porteurs de projets effectué par le Fonds Suisse pour le Paysage donne une image positive du succès des projets soutenus entre 2001 et 2010. En hiver, le Parlement se prononcera sur la prolongation du FSP.

Pour lire l'article complet en allemand, vous pouvez cliquer ici.